Marie MINOT

 

Née en 1981. Vit et travaille à Bordeaux 

Précipitation / Sublimation

Marie Minot aime à qualifier sa pratique de collage digital. Cette ancienne élève des Beaux-arts de Bordeaux compose des tableaux photographiques lumineux aux corps érotisés, mêlant travail digital et effets de matière. 

Ses images source, souvent issues de la mode, montrent des corps idéalisés, des vénus publicitaires couchées sur papier glacé dans des poses lascives. Ces icônes irréelles, désincarnées – le corps du modèle est bien loin de ces clichés aux mensurations fantasmées, sont alors précipitées dans le domaine du sensible. Les petites effigies retournent à leur statut de papier broché; devenues matériau dans l’atelier elles sont manipulées, déchirées, recouvertes, tordues, froissées, touchées et retouchées, photographiées à nouveau, reproduites encore, parfois souillées d’éclaboussures dorées jusqu’à ne plus laisser deviner que d’infimes signes de leur apparence originelle. 

En alchimiste de l’illustré féminin, dans ses compositions Marie Minot précipite puis sublime ces corps impalpables en les rendant (presque) tactiles, elle joue avec l’envie de caresser la surface lisse et brillante du tableau photographique, de laisser courir la main sur la rugosité des effets de matière, de gratter ces coulures de peinture qui empêchent d’en voir plus. Ce désir sera vain. On ne touche pas.

Alice Cazaux 

1/4